SEC

Bien que l’universalité et la décentralisation soient intrinsèques au bitcoin (BTC) et aux autres cryptomonnaies, il est clair que la SEC n’a aucun intérêt à capter ces idées de monde décentralisés avec la crypto à son centre. Elle revendique son autorité sur toutes les transactions effectuées sur le réseau Ethereum.

Dans une plainte déposée contre un influenceur crypto, la SEC a déclaré sans équivoque que le gouvernement des États-Unis est compétent pour toutes les transactions Ethereum. Plusieurs experts très respectés dans le domaine se sont prononcés contre cette allégation.

Selon la SEC, tout le réseau Ethereum est soumis à la loi américaine

Le lundi, La Sec a intenté une action en justice fédérale contre l’influenceur crypto Ian Balina. Il lui est reproché de ne pas avoir enregistré son ICO en 2018 avant de procéder à la levée de fond.

Les observateurs les plus attentifs ont ensuite lu les points les plus fins du texte. La SEC a déclaré au paragraphe 69 du procès qu’elle avait le pouvoir de poursuivre Balina non seulement parce que l’affaire concernait des transactions ayant eu lieu aux États-Unis, mais aussi parce que la grande majorité du réseau Ethereum est soumise à la juridiction du gouvernement des États-Unis.

Dans sa plainte, le régulateur indique que les jetons ETH envoyés à Balina ont été « validés par un réseau de nœuds sur la blockchain Ethereum, qui est plus densément regroupé aux États-Unis que dans tout autre pays. » La SEC conclut ensuite : « En conséquence, ces transactions ont eu lieu aux États-Unis. »

Selon les données d’Ethernodes, plus de 43 % des nœuds de validation d’Ethereum sont exploités depuis les États-Unis. l’Allemagne vient en deuxième position avec 12 %, et la France en troisième place avec 4,3 %.

La revendication de compétence de la SEC crée un précédent potentiellement néfaste pour l’industrie des cryptomonnaies, car elle pourrait éventuellement s’appliquer aux actifs dont les nœuds sont concentrés aux États-Unis.

Il y a désaccord entre les experts et la SEC concernant la crypto

Les experts du domaine remettent en question l’approbation des transactions Ethereum par la SEC.

Adams Cochran, professeur adjoint et associé chez Cinneamhain Ventures, a déclaré que la SEC avait le cas parfait mais a décidé de l’utiliser pour créer un précédent et essayer de forcer toutes les cryptomonnaies sous sa juridiction. Il souligne qu’il s’agit d’un dépassement inacceptable qui doit être réprimandé de manière agressive.

Dylan LeClair, d’UTXO Management, a déclaré que la revendication aurait des « ramifications très laxistes ».

Si la Securities and Exchange Commission (SEC) parvient à assimiler l’activité d’Ethereum à celle d’une bourse américaine, la SEC assumera l’autorité sur tout ce qui se passe sur le réseau Ethereum ostensiblement décentralisé.

Une telle catastrophe aurait des effets dévastateurs pour les cryptomonnaies dans leur ensemble et sur Ethereum en particulier, puisque c’est là qu’a lieu la grande majorité des transactions NFT et DeFi.

Nous avons aussi :

Battle Infinity - Meilleure prévente de crypto 2022

Notre évaluation

Battle Infinity
  • Jeu Metaverse basé sur NFT - battleinfinity.io
  • Thème des sports fantastiques
  • Jouez pour gagner - Jeton IBAT
  • Propulsé par Unreal Engine
  • Prévente jusqu'en octobre - 16500 BNB Hard Cap
  • Audité par Solid Proof, vérifié par Coin Sniper
Battle Infinity

Sujets populaires

Aucun contenu trouvé, veuillez revenir bientôt!